UA-10909707-12

> > A venir

A venir

Jeanne d'Arc. Héroïne des collections du musée

Exposition de poche reportée probablement à mai 2020

ExpositionsCette exposition de poche retrace, à partir des collections du musée, l’histoire de l’image de la Pucelle d’Orléans. Celle qui fut l’atout de la reconquête de la France par Charles VII dans la littérature du 17e siècle ; femme chevalier, figure de la peinture troubadour lors de la Restauration monarchique ; égérie du renouveau chrétien sous le Second Empire, puis incarnation de la Revanche après la défaite de Sedan, n’a cessé d’inspirer les artistes.

Adolescente fragile, farouche damoiselle, femme accomplie, elle eut tous les visages, modelés par le pinceau ou le burin de créateurs pour qui elle personnifiait une histoire nationale résonnant dans leur présent.

Les œuvres présentées témoignent de la prégnance de la figure de Jeanne d’Arc dans l’art du 17e au 20e siècle et de la diversité des techniques utilisées pour évoquer celle-ci : estampes d’Abraham Bosse d’après les dessins de Claude Vignon illustrant le célèbre poème de Jean Chapelain La Pucelle ou la France délivrée, dessins et peintures d’Auguste Vinchon, projets de vitraux de l’atelier de Florence-Lobin, sculptures de François Sicard et de Marcel Gaumont, peintures d’Alexandre Millin du Perreux et Marie Martin-Demezil, médaille de René Baudichon, ou encore assiette en faïence émaillée de Léon Brard…

Avec l’aimable participation du musée des Beaux-Arts d’Orléans pour le prêt de l’esquisse "Jeanne d’Arc sur les murs d’Orléans" d’Auguste Vinchon.
L'exposition est conçue en lien avec la programmation du Grand Théâtre / Opéra de Tours, "Giovanna d'Arco" de Giuseppe Verdi, présenté les 15-17-19 mai 2020.

Exhibition! Calme, nature et volupté

6 juin – 21 septembre 2020

Actualités Philippe Grondard. Cote méditerranéenneDouceur des jardins fleuris invitant au farniente, frais paysages de bord de l’eau ou voluptueuses baigneuses… des œuvres inédites, sorties pour l’occasion de nos réserves, vous invitent à découvrir la variété des collections estivales du musée des Beaux-Arts.

Le chantier des collections mené depuis 2011 sur les œuvres en réserve du musée nous permet de remettre en lumière des pièces moins connues, moins célèbres mais toujours intéressantes. Emmanuel Lansyer vous charmera avec ses vues des châteaux de Menars ou de Clisson, vous découvrirez la pléthorique production de Philippe Grondard, spécialiste des petites scènes de genre, Louis Béroud et sa Fontaine Médicis vous emmènera au cœur du jardin du Luxembourg à Paris, Georges Delpérier vous conduira au jardin des Prébendes à Tours, tandis que les petites sculptures de François Sicard vous montreront un aspect méconnu de sa production. Édouard Debat-Ponsan vous inondera de la chaude lumière d’été qui baigne ses œuvres et les céramistes tourangeaux vous révèleront la vie grouillante du monde des étangs, lacs et rivières.

Les œuvres sélectionnées vous feront voyager du bord de Loire au bord de mer, du jardin public au potager, du château au troglodyte tandis que baigneuses, naïades et sirènes vous entraineront dans leur univers aquatique.

Peintures, sculptures, dessins, céramiques ou objets d’art, toutes ces techniques seront représentées, du petit au très grand format, afin de vous faire partager les plaisirs d’un été au musée.

Du 6 juin au 29 août
Visite commentée de l’exposition le samedi à 14h30.