> > > Actions et projets

Actions et projets

Des Ponts par-delà les frontières / Bridges across borders

Ce projet mis en place pour l’année scolaire 2017-2018 par les Services éducatifs des musées de Tours et de Richmond (Virginie, USA)) permet aux élèves de 3e A du collège Lamartine de Tours et de Richmond de partager des connaissances par le biais d’une approche pluridisciplinaire.
Les objectifs sont de créer un échange avec une classe liée à un musée FRAME américain; de découvrir le musée des Beaux-Arts de Tours et ses collections (de même pour Richmond au Virginia Museum of Fine Arts) d’apprendre à décrire les oeuvres, de préparer en classe et dans le musée des lectures d’oeuvres en français et en anglais avec les élèves américains (lettres, courriels, enregistrements, vidéo…)

La Vue panoramique de la ville de Tour
s réalisée par Pierre-Antoine Demachy en 1787, les portraits de Balzac peint par Louis Boulanger et sculpté par Auguste Rodin, le bas-relief Yvonne de Jo Davidson et enfin le Mobile d’Alexander Calder.
En décembre, les élèves ont réalisé un travail sur les deux portraits de Balzac et se sont laissés inspirer par le paysage de Demachy afin de faire des prises de vues qu’ils partageront avec leurs camarades américains.
En mars, le groupe s'est déplacé à Saché pour visiter le château, l’atelier de Calder.

Lundi 23 avril à 9h15

Ce lundi 23 avril les élèves du collège Lamartine ayant participé au projet, ont effectué une visite guidée pour une classe de primaire de l’école Paul Racault afin de présenter et d'expliquer aux plus petits les oeuvres sur lesquelles ils ont travaillé, notamment sur les Cinq Sens d’après Abraham Bosse, les portraits de Balzac et un Mobile de Calder.

Pour les crêches

Les premiers pas au musée des Beaux-Arts

Le service des publics prend en charge les visites guidées à destination des crèches et des maternelles.

Quand Simone rencontre Tromboline et Foulebazar
Découverte d’un nouveau lieu, le musée, donnant lieu à un beau «remue-ménage» dans la basse-cour !
Cette visite met tous les sens en éveil à partir du tableau Petite fille nourrissant les poules d’Edouard Debat-Ponsan et du livre-jeunesse de Claude Ponti, Les aventures de Tromboline et Foulebazar.

Un, deux, trois… Diane
Autour de la Diane Chasseresse de Jean-Antoine Houdon, les enfants découvriront les outils et les matériaux utilisés par les sculpteurs. Après avoir écouté l’histoire de Michel Gay, Juste une seconde, c’est l’observation des détails d’un visage traduit par le modelage qui leur est proposé…

Des Lycéens et des Oeuvres

Des lycéens et des oeuvres

Pour la cinquième année consécutive, dans le cadre de l’option Littérature, société et patrimoine, une classe de seconde du lycée Sainte Ursule a été sensibilisée à la notion de patrimoine ainsi qu’à sa conservation en utilisant comme exemple un élément phare du patrimoine tourangeau : le musée des Beaux-Arts.
Un cycle de sept séances au musée précédées d’une visite libre des lycéens (méthodologies, recherches documentaires, une rencontre avec les professionnels du musée) leur a permis de saisir tous les enjeux d’un musée.
Le 18 avril de 16h à 17h30, les lycéens vous proposent de les suivre pour une découverte des collections permanentes du musée permettant une restitution ainsi qu’une valorisation de leur travail.

Design culinaire

Le projet Design culinaire propose un travail de création entre deux classes de formations différentes et complémentaires (formation Cuisine/Patisserie du lycée Albert Bayet et section Design du lycée Choiseul) en lien avec une oeuvre du musée.
Pour ce travail de collaboration et de création, le choix s’est porté sur l’iconographie de Diane dans nos collections et notamment la Diane Chasseresse, bronze de Jean-Antoine Houdon (1776) et les mythes liés à cette déesse.
Après un parcours thématique dans le musée, les lycéens ont travaillé à la réalisation d’un prolongement de la sculpture de Houdon. Une longue table-podium décorée, conçue par les élèves du lycée Choiseul servira d’écrin aux pâtisseries au design raffiné et surprenant conçues par ceux du lycée Albert-Bayet.