> > Newsletter

Newsletter

Expositions

Mohamed El Khatib. L'installation Renaut 12 Newsletter

20 mai - 25 juin

L'Installation Renault 12 présentée dans la cour d’honneur du musée, comprend un documentaire de création, qui retrace un road-movie Orléans – Tanger à partir d’un scénario de l’auteur et metteur en scène Mohamed El khatib, réalisé par les plasticiens Fred Hocké et Marion Poussier.

Ce poème cinématographique est conçu comme une traversée entre deux territoires, deux cultures à travers une narration qui met aux prises l’acteur Mohamed El Khatib avec un héritage cocasse.

Conférence exceptionnelle de Mohamed El Khatib le jeudi 22 juin à 18h30

Dans le cadre des “Passerelles” entre le CDNT et le musée des Beaux-Arts

En savoir plus

Newsletter MBATours

La Loire au fil du temps

22 mai - 4 septembre

Pour accompagner le pavoisement du pont Wilson, le musée des Beaux-Arts propose une sélection d’œuvres dont la Loire est le sujet. Le fleuve, sous ses différents aspects, n’a cessé d’inspirer les artistes, avec des regards et des moyens plastiques qui varient selon les époques... Peintures, dessins, gravures du XVIIIes au XXe s.

En savoir plus

Expérience n°11. Entre temps

Newsletter24 juin - 31 décembre 2017

Oeuvres de la collection du FRAC Poitou-Charentes : Jérôme Allavena, Martin Barré, Jérémie Bennequin, Louis Cordesse, Jean Degottex, Simon Hantaï, Paul McCarthy, Anita Molinero, Emile Savitry.

Pour cette onzième Expérience les étudiants en Histoire de l’art de l’Université François-Rabelais de Tours proposent une exposition d’art contemporain au musée des Beaux-Arts, en collaboration avec le Fonds Régional d’Art
Contemporain (FRAC) Poitou-Charentes et avec le soutien de la DRAC Centre-Val de Loire.
Expérience n°11, En deux temps traite des deux temps de l’oeuvre, celui de sa création, celui de son exposition.
L’objet de l’exposition est de rendre sensible au spectateur l’épaisseur du temps qui va de l’ébauche à l’oeuvre achevée. En deux temps souhaite ainsi faire apparaître dans le temps de l’exposition, celui, souvent invisible, de la création. Sculpture, photographie, vidéo, et livre sont sollicités, preuves que le geste de création n’intervient pas de façon manifeste uniquement dans le dessin. Vidéo et photographie documentent ces instants, tout en produisant en même temps une oeuvre à part entière. La démarche artistique sciemment mise en oeuvre peut aussi être volontairement laissée au hasard ou à l’inconscient. Usant de procédés qui relèvent de l’aléatoire, l’artiste devient pour l’occasion le quasi spectateur de sa création.
Ainsi spectateurs et artistes sont-ils à égalité mais à des moments différents, chacun découvrant l’oeuvre dans l’épaisseur du temps qui a présidé à sa création.

En savoir plus

Dans les collections de la BnF : Mantegna graveur
Newsletter30 juin - 2 octobre

La Bibliothèque nationale de France inaugure un cycle de présentations d’oeuvres, Dans les collections de la BnF, afin de faire découvrir et de partager ses richesses patrimoniales : chaque année, des pièces exceptionnelles issues des collections de la Bibliothèque seront présentées dans plusieurs établissements culturels en région.Ainsi, en 2017 et 2018, ce sont quelques merveilleux oiseaux d’Audubon qui seront présentés au château de Fontainebleau, à l’occasion du Festival de l’histoire de l’art, des estampes du grand peintre italien Mantegna au musée des Beaux-Arts de Tours ou encore une carte d’Afrique du XVIIIe siècle, de grand format, à Saint Dié, lors du Festival de géographie.
Andrea Mantegna (1431-1506), reconnu comme l’un des plus grands peintres de son temps, fut aussi l’un des premiers artistes italiens de la Renaissance à s’approprier la gravure comme véritable mode d’expression artistique. Admirées par ses contemporains, dont Albrecht Dürer, ses estampes s’imposent comme des chefsd’oeuvre du début de la gravure sur cuivre en Italie. Les pièces présentées aux côtés des deux panneaux peints par Mantegna conservés au Musée des Beaux-Arts de Tours montreront l’importance et la qualité remarquable de l’oeuvre gravé de cet éminent artiste.

Conférence de Caroline Vrand le vendredi 30 juin à 14h30

En savoir plus

Oeuvre du mois de Juin

NewsletterL'artiste conçut Diane dès 1775 par pur plaisir et non sur commande. L'art de Houdon doit beaucoup à l'étude de la nature et de l'anatomie. Diane fut refusée aux salons de 1775 et 1777 à cause de son "inconvenance" selon le mot du Premier peintre Pierre, mais fut exposée à la Bibliothèque du roi. En outre, Diane dénote un effort vers l'idéalisation, un intérêt nouveau pour l'antique qui lui confèrent un caractère historique exceptionnel.

Nouvelles salles des Primitifs italiens

Actualités

Après plusieurs mois passés en réserve ou dans diverses salles du musée en raison des expositions temporaires présentées au rez-de-chaussée, les Primitifs italiens sont de retour dans les salles qui leur sont habituellement réservées. Ces espaces, entièrement repensés, forment un écrin remis à neuf pour l'une des plus belles collections françaises de Primitifs italiens. Un nouvel accrochage est également proposé pour les salles consacrées à l'art en Touraine au Moyen-Âge et à la Renaissance.

En savoir plus

Nouvelles oeuvres contemporaines

Depuis plusieurs années le musée de Tours aménage de nouveaux espaces afin de proposer au public quelques exemples de la création au XXe s. Sont ainsi réunis deux dépôts remarquables. Le premier, consenti par le Centre national des arts plastiques en 2016, permet de présenter peintures, mobilier et objets d’art. Afin de compléter cet ensemble le Fonds Régional d’Art Contemporain Poitou-Charentes dépose au musée des Beaux-Arts de Tours, pour une période de trois ans, une série d’oeuvres des années 70. Ainsi, Simon Hantaï (Massada, huiles sur toile, 1970), François Morellet (8 doubles trames, acrylique sur toile, 1972), Jean Degottex (Médiagraphe, acrylique sur toile, 1973) et Martin Barré (75-76-b-145x140, acrylique sur toile, 1975-76) seront exposés sur les cimaises des espaces contemporains du musée.

Activités jeunesse

Les activités en famille (Permanent)
Deux parcours invitent les plus petits comme les plus grands à appréhender le musée de manière ludique.

  • Plusieurs stations de jeux, les « Box », permettent de recomposer une nature morte en 3D, de réaliser un puzzle, de se costumer devant un tableau… Durée du parcours 1h.
  • Le parcours Guideez s’ajoute aux rendez-vous programmés pour le jeune public. Il les invite, en famille comme en groupe, à explorer le musée de manière interactive : quizz, memory, prises de photographies, création d’un carnet de voyage... L’application, téléchargeable sur www.guideez.com, sur vos appareils mobiles, est conçue pour s’adapter aux enfant

Dimanche 25 juin. Le Musée Amusant à la Guinguette de Tours sur Loire
15h-18h : Activités en continu pour les 3-10 ans