> > News Mai 2018

Newsletter Mai 2018

SCULPTUROSCOPE. La Vierge à l’Enfant, du réel au virtuel

25 mai - 10 septembre 2018

Grâce aux technologies numériques les plus innovantes, cette exposition-laboratoire propose de mieux regarder, manipuler, lire et comprendre la sculpture.

ExpositionsLe parcours de visite s’articule autour de trois statues de Vierge à l’Enfant, un thème emblématique de la Renaissance en Val de Loire.
Objets de dévotion avant d’être des oeuvres d’art, elles ont été créées dans l’entourage de Michel Colombe, artiste majeur à Tours entre la fin du XVe et le début du XVIe siècles.
L’exposition s’attache à présenter la matérialité de ces oeuvres sculptées dans différents matériaux, et dont certaines étaient peintes.
Pour chacune d’entre elles, des interfaces numériques ont été spécifiquement développées. Les objets 3D, virtuels ou imprimés, ne se substituent pas aux oeuvres originales ; au contraire, ils sont destinés à en permettre une analyse plus poussée.
Une démarche interactive est proposée aux visiteurs : ils peuvent tester plusieurs applications et manipuler des objets 3D, observer la surface des sculptures, pénétrer à l’intérieur, compléter virtuellement les parties manquantes, comparer des oeuvres conservées à plusieurs kilomètres de distance, explorer les différentes phases de leur histoire, isoler et analyser des détails...

L’exposition permet ainsi d’expérimenter diverses approches sensibles de la sculpture, par le toucher, la vue et l’ouïe, afin de comprendre chaque oeuvre dans sa singularité comme dans le contexte d’une série, grâce à des dispositifs numériques pédagogiques et ludiques.
Une introduction présente l’histoire du projet de recherche ainsi que les machines utilisées (scanners 3D, objets imprimés, tests, etc.).

La scénographie permet de découvrir les trois sculptures de Vierge à l’Enfant dans trois salles successives.
La Vierge à l’Enfant d’Ivoy-le-Pré, la grande Vierge à l’Enfant du couvent des Carmes, dont les fragments ont été découverts e, 1968 à l’occasion des fouilles préalables à la construction de la faculté des Lettres de Tours (site des Tanneurs) et enfin la Vierge à l’Enfant en terre cuite du château-musée de Blois.
La 3D permet également de convoquer virtuellement des oeuvres non présentes dans l’exposition, dont deux grandes statues conservées au Louvre, la Vierge à l’Enfant d’Écouen et la Vierge à l’Enfant d’Olivet.
À partir de cette expérience de visite inédite, l’exposition propose aux visiteurs d’enrichir leur regard et d’appréhender autrement les sculptures exposées dans un musée, dans une église ou dans la ville.

Cette exposition est le fruit d’un projet de recherche, Sculpture 3D, financé par la Région Centre-Val de Loire. Pendant trois ans, des historiens de l’art du Centre d’études supérieures de la Renaissance (Université de Tours, CNRS, Ministère de la Culture) et des chercheurs en informatique du Laboratoire d’Informatique Fondamentale et Appliquée de Tours ont développé des outils numériques au service de l’étude, de l’enseignement et de la valorisation du patrimoine sculpté de la Renaissance de la région.
L’Université de Tours est fortement impliquée dans ce projet, particulièrement à travers deux de ses laboratoires de recherche : le Centre d’études supérieures de la Renaissance (CESR) et le Laboratoire d’Informatique Fondamentale et Appliquée de Tours (LIFAT). Il s’inscrit aussi dans le cadre du Programme Ambition-Recherche-Développement « Intelligence des Patrimoines », porté par le CESR (www.intelligencedespatrimoines.fr).

Du 25 mai au 30 juin des étudiantes en médiation culturelle & pratique de l’exposition du département d’Histoire de l’Art de l’Université de Tours sont à la disposition des visiteurs pour les guider dans l’exposition. Sont également proposées des visites thématiques, sur réservation. Des visites flash (15 minutes) sont programmées toutes les heures.

La Vierge de Blois passée au scanner X : les révélations de la matière.

De «Sculpture3D» à «Sculpturoscope» : de la recherche au grand public.

Sculpture, numérisation, impressions : la Vierge à l’Enfant d’Ivoy-le-Pré.

La Vierge à l’Enfant des Carmes de Tours : quand les sculptures étaient peintes.

Visites-conférences

Vendredi 25 mai, 18h30. Du projet SCULPTURE3D à l’exposition SCULPTUROSCOPE : la recherche en humanités numériques, par Marion Boudon-Machuel, Professeure en histoire de l’art moderne, Université de Tours. Npmbre de place limité. Réservation au 02 47 05 68 73

Samedi 26 mai, 14h30. SCULPTUROSCOPE. Visite-conférence par les commissaires de l’exposition, Marion Boudon-Machuel, Gilles Venturini, Professeur en informatique, Université de Tours et François Blanchetière, Conservateur au musée des Beaux-Arts de Tours.

Samedi 16 juin, 16 h. Données 3D pour le patrimoine sculpté, comment les acquérir et les découvrir interactivement, par Gilles Venturini et Barthélemy Serres, Chercheur en informatique à Polytech Tours.

Samedi 23 juin, 16 h. Ce que révèle l’étude de la Vierge à l’Enfant en terre cuite du musée-château de Blois, par Marion BoudonMachuel et Valérie Thuleau, Restauratrice.

Samedi 30 juin, 16h. Une heure/Une œuvre : Grandeur et misère des moulages d’œuvres de Michel Colombe au château de Plessis-Lès-Tours, par François Blanchetière.

Samedi 7 juillet, 16 h. L’albâtre dauphinois au fil de la Loire, par Robert Aillaud, Président des Amis de l’histoire du pays vizillois.


Exposition à venir

Nuit Européenne des Musées 2018

Samedi 19 mai, live au musée de 19h à 23h


À l'occasion de ce rendez-vous annuel, le musée ouvre gratuitement ses portes de 19h à minuit.
Cette nocturne sera sous la signe de la musique, avec Radio Béton et les élèves du collège St-Gatien de Joué-lès-Tours.

Découvrez le programme !

Passeport pour l'art : L'art au XVIIIe s. Un modèle français

À 14h30 tous les lundis et samedis (sauf 26 mai)


Découvrez comment dans la continuité du Grand Style, l’art français du XVIIIe siècle poursuit son rayonnement dans une grande partie de l’Europe, tant en peinture que dans le mobilier et la décoration d’intérieure.

En savoir +

rendez-vous du patrimoine

Mardi 29 Mai

Newsletter Mai 2018Actualité de la conservation-restauration en régions Centre-Val de Loire et Pays de la Loire

Centre d'études supérieure de la Renaissance, salle Rapin

Le Centre d’Études Supérieure de la Renaissance, en collaboration avec les DRAC Région Centre-Val de Loire et Pays de la Loire, le Centre de Restauration des OEuvres Sculptées (ESAD-TALM) et le Musée des Beaux-Arts de Tours, organise régulièrement des rencontres au cours desquelles est présentée à un large public l’actualité des restaurations des oeuvres et des monuments. Ces journées ont pour but de révéler la face cachée du travail mené sur le terrain par les acteurs du patrimoine des Régions Centre-Val de Loire et Pays de la Loire (restaurateurs, conservateurs, chercheurs), de la préservation des oeuvres à leur étude et à leur valorisation.

9h Accueil
9h15. Marion Boudon-Machuel et Pascale Charron - CESR/Université de Tours
Introduction
9h30. Clémentine Mathurin - conservatrice des monuments historiques, DRAC Pays de la Loire : Le constat d'état de la 'Tenture de l'Apocalypse' d’Angers
10h15. Valérie Thuleau - restauratrice du Patrimoine et Pauline Ducom - conservatrice des monuments historiques, DRAC Pays de la Loire : La restauration de la petite 'Mise au tombeau' de la cathédrale du Mans, aspects techniques et scientifiques
11h. Hélène Gruau - restauratrice du Patrimoine et Sophie Nicolin - directrice du musée Le Carroi à Chinon : 2007-2017 : 10 ans de restauration de sculptures au musée Le Carroi à Chinon

14h. Damien Chantrenne - directeur du musée d'Art et d'Histoire de Dreux, chef de service Musée et Patrimoine : De la restauration à la valorisation du patrimoine local : l’exemple drouais
14h45. Kiriaki Tsesmeloglou - conservatrice-restauratrice et Hélène Lebédel-Carbonnel - conservatrice des monuments historiques, DRAC Centre-Val de Loire : Les décors du petit théâtre du château de Valençay : étude et conservation
15h30. Théophile Doucet - étudiant en 4e année CROS-ESAD-TALM et François Blanchetière - conservateur au musée des Beaux-Arts de Tours : Le 'Caïn' de Camille Alaphilippe du musée des Beaux-Arts de Tours restauré à l’École supérieure d’Art et de Design de Tours-Angers-Le Mans
16h15. Lucie Cogné, Hortense Jouanjus et Marie Thorineau - étudiantes en 3e année CROS-ESAD-TALM : 'L’Ève et le serpent' de Jules Desbois du musée des Beaux-Arts d’Angers (4e quart du XIXe siècle) : étude, conservation et restauration d’un modèle d’atelier en plâtre

Lecture par Patrice Debré

Samedi 12 mai à 16h



Suite à la sortie de son ouvrage Robert Debré. Une vocation française, le professeur d’immunologie Patrice Debré, fils du peintre Olivier et petit-fils du grand pédiatre Robert Debré nous conte son histoire.

Description

Nouvelle thématiques des Visites Croisées : Visions colorées

Samedi 26 mai à 14h

Ce parcours de visite dans trois lieux d’arts visuels à Tours - CCC OD, Jeu de Paume – Château et musée des Beaux-arts - accompagné par les conférenciers de chaque institution, vous est proposé selon une nouvelle thématique commune autour des pratiques de la couleur à questionner en regard des œuvres exposées.

Le musée vous présente un siècle de « visions colorées » au sein de ses collections. De l’œuvre impressionniste de Monet (« Un bras de la Seine près de Vétheuil » 1878) en passant par la technique pointilliste d’Henri Martin (« Pont à l'automne » vers 1910-1920) jusqu’à l’abstraction lyrique d’Olivier Debré (« Longue traversée gris bleu de Loire à la tache verte » en 1976), les diverses pratiques de la couleur en peinture n’auront plus de secrets pour vous.

Les visites sont accessibles sans inscription, selon les conditions d’accès à chaque institution culturelle.

Les Vacances au musée

Mercredi 2, jeudi 3, vendredi 4 mai


La sculpture de Pierre Roche représentant Loïe Füller et le Mobile de Calder sont au cœur des prochaines activités destinées aux enfants.




Un temps de visite couplé avec un temps de pratique artistique offrent une approche originale de la riche collection de sculptures du musée.

En savoir plus et réserver