> > News Juin 2018

Newsletter Juin 2018

Expérience n°12. Héritage

Une nouvelle "Expérience" à découvrir / 23 juin - 31 décembre 2018

Confiée à un groupe d’étudiants du département d’histoire de l’art de l’Université de Tours, sous la houlette d’un de leurs professeurs et d’un conservateur du musée, cette manifestation annuelle consiste à placer des œuvres choisies parmi les collections du FRAC Poitou-Charentes en contrepoint de celles conservées au musée.

Cette année, les étudiants ont choisi de montrer comment l’art contemporain se réapproprie, souvent avec un pas de cote, des thèmes et des genres classiques. L’héritage que constitue l’art de la passe se trouve réinvesti dans la création de notre temps, de manière revendiquée ou au contraire plus ou moins inconsciente, souvent avec impertinence, parfois avec nostalgie. Il résulte de ce processus mental des échos formels et des résonnances philosophiques qui mettent en lumière ce que les artistes contemporains, loin de faire table rase du passé, doivent à leurs prédécesseurs.

Ainsi, les œuvres contemporaines traitant du paysage tirent souvent leur substance de formes de représentation anciennes, soumises aux règles d’un genre. Ce genre à évolué, comme toute tradition, mais les éléments qui le caractérisent - la campagne, la ville, les arbres, les ruines, la mer, le ciel, la lumière, la couleur, la perspective... - sont encore souvent présents, revus et réinterprétés par les artistes d’une manière qui parle du monde d’aujourd’hui.

De même, chaque époque a ses portraits, régis par des codes qui tiennent au dialogue de l’artiste avec son modèle, a la recherche d’un certain effet sur le spectateur, ou encore à ce que l’image dit de la société qui l’a vue apparaitre.

L’art contemporain est aussi l’héritage, le patrimoine, que notre temps transmet à nos enfants ; qui sait ce qu’en feront les artistes de demain ?

conférences autour de l'exposition

Mercredi 13 juin, 17h30. Du projet "Sculpture 3D" à l'exposition "Sculpturoscope" : la recherche en Humanités Numérique, par Marion Boudon-Machuel, Professeure en histoire de l’art moderne, Université de Tours.

Samedi 16 juin, 16 h. Données 3D pour le patrimoine sculpté, comment les acquérir et les découvrir interactivement, par Gilles Venturini et Barthélemy Serres, Chercheur en informatique à Polytech Tours.

Samedi 23 juin, 16 h. Ce que révèle l’étude de la Vierge à l’Enfant en terre cuite du musée-château de Blois, par Marion Boudon-Machuel et Valérie Thuleau, Restauratrice.

Samedi 30 juin, 16h. Grandeur et misère des moulages d’œuvres de Michel Colombe au château de Plessis-Lès-Tours, par François Blanchetière.

Samedi 7 juillet, 16 h. L’albâtre dauphinois au fil de la Loire, par Robert Aillaud, Président des Amis de l’histoire du pays vizillois.

Tout savoir sur l'expo

exposition de poche : Dans les collections de la BnF

Mademoiselle Guimard, danseuse de l'Opéra sous l'Ancien Régime / 14 juin - 1er octobre 2018



Issus des collections de la Bibliothèque nationale de France, sont exposées un buste en marbre de La Guimard par Merchi Gaetano et plusieurs aquarelles de Louis-René Bocquet illustrant dans ses rôles les plus célèbres cette talentueuse danseuse de l’Opéra sous l’Ancien Régime .

En savoir +



Jeudi 14 juin à 16h, Benoît Calmail, Adjoint au directeur du département de la Musique à la BnF, vous présente les oeuvres exposées.

Musique et Arts

Tableaux dansés / Samedi 2 juin à 14h30 et 16h30


Ce projet mis en place depuis 7 ans en partenariat avec le Conservatoire à Rayonnement Régional de Tours permet à des étudiants du CRRT et de Jazz à Tours de réaliser des performances musicales au milieu d’oeuvres du musée et fait partie des échanges de projets initiés par FRAME (FRench & American Museum Exchange). Cette année le Centre d'Etudes Supérieures de Musique et de Danse du Poitou-Charentes participe au projet en interprétant des oeuvres classiques et des créations contemporaines.




Le groupe de danse Température au sol vous invite à une visite imaginaire et débridée du Musée des Beaux Arts de Tours.
Pour multiplier les chemins possibles du regard , de l’interprétation, de la conversation avec les oeuvres, leur contenu et leur contenant , des surprises à tous les étages ....

Passeport pour l'art : L'éclectisme au XIXe siècle

À 14h30 tous les lundis et samedis (sauf 30 juin)


Après l’art français du XVIIIe siècle, la visite thématique du mois de juin est dédiée à l'art du XIXe siècle dans sa grande diversité.

Découvrez une époque caractérisée par des changements esthétiques et l’apparition de courants picturaux divers, comme la peinture romantique, le réalisme ou encore l’impressionnisme.


À partir d'oeuvres exposées dans le musée, telles que les peintures de Jean-Charles Cazin, Camille Corot, ou encore Claude Monet, cette visite invite à observer et comprendre l’évolution de l’art français au XIX e siècle.

Festival Tours d'Horizons

She was dancing / 7 juin à 19h

À l’occasion de l’édition 2018 du festival de danse Tours d’Horizons, le Centre chorégraphique National de Tours renouvelle son partenariat avec le musée des Beaux-Arts afin de présenter une proposition chorégraphique en extérieur.

She was dancing est la rencontre d’un solo d’Isadora Duncan et d’un portrait de la chorégraphe composé par Gertrude Stein. Valeria Giuga transpose cette rencontre en un procédé d’écriture totalement hypnotique mêlant texte et danse.

En savoir +

Visite "Au fil des fleurs"

Samedi 23 juin à 16h

Entre botanique et symbolique, cette visite à deux voix, propose un parcours depuis les jardins jusqu’aux collections du musée des Beaux-Arts.

Nouvelle thématiques des Visites Croisées : Visions colorées

Samedi 30 juin à 14h

Ce parcours de visite dans trois lieux d’arts visuels à Tours - CCC OD, Jeu de Paume – Château et musée des Beaux-arts - accompagné par les conférenciers de chaque institution, vous est proposé selon une nouvelle thématique commune autour des pratiques de la couleur à questionner en regard des œuvres exposées.

Le musée vous présente un siècle de « visions colorées » au sein de ses collections. De l’œuvre impressionniste de Monet (« Un bras de la Seine près de Vétheuil » 1878) en passant par la technique pointilliste d’Henri Martin (« Pont à l'automne » vers 1910-1920) jusqu’à l’abstraction lyrique d’Olivier Debré (« Longue traversée gris bleu de Loire à la tache verte » en 1976), les diverses pratiques de la couleur en peinture n’auront plus de secrets pour vous.

Les visites sont accessibles sans inscription, selon les conditions d’accès à chaque institution culturelle.