> > News Septembre

News Septembre

Visite commentée des expositions temporaires

"SCULPTUROSCOPE" : DERNIERS JOURS DE L'EXPOSITON

Samedi 8 septembre à 14h30

J-2 avant la clôture de l'exposition SCULPTUROSCOPE. La Vierge à l'Enfant, du réel au virtuel.

Profitez d'une ultime présentation de l'exposition et participez à cette expérience de visite inédite, visant à enrichir le regard et appréhender autrement la sculpture exposée dans un musée, dans une église ou dans la ville. Il vous est ici possible de tester plusieurs applications et manipuler des objets 3D, observer la surface des sculptures, pénétrer à l’intérieur, compléter virtuellement les parties manquantes, les recoloriser, comparer des oeuvres conservées à plusieurs kilomètres de distance, explorer les différentes phases de leur histoire, isoler et analyser des détails...
L’exposition permet ainsi d’expérimenter diverses approches sensibles de la sculpture, par le toucher, la vue et l’ouïe, afin de comprendre chaque oeuvre et découvrir tous leurs secrets ou mystères.

" Expérience n°12. Héritage ": Samedi 8 septembre à 16h

Découvrez cette exposition annuelle qui consiste à placer des œuvres choisies parmi les collections du FRAC Poitou-Charentes en contrepoint de celles conservées au musée.

Cette installation est confiée à un groupe d’étudiants du département d’histoire de l’art de l’Université de Tours, qui cette année a choisi de montrer comment l’art contemporain se réapproprie, souvent avec un pas de côté, des thèmes et des genres classiques.

EXPOSITION

Journées Européennes du Patrimoine 2018

Samedi 15 et dimanche 16 septembre

  • À l'occasion de ce rendez-vous annuel, des artisans d'art tels que restaurateurs de mobilier, de tableaux, horlogers, doreurs sur bois, tapissiers installent leurs ateliers dans les Grands Salons du musée afin de faire découvrir leur savoir-faire et petits secrets de fabrication.
  • Visites et activités variées sont également au programme ! Une cocotte en papier mène les enfants sur une piste jalonnée d'indices à la découverte des oeuvres du musée...
    De 14h à 17h, les visiteurs en famille ont la possibilité de réaliser une peinture collective tout au long de l’après-midi.

  • Samedi 15, le musée participe au Crazy Birthday du Palais des Congrès Vinci célébrant ses 25 ans, en proposant des médiations en direction du jeune public.

Collections en découverte

Le lundi et samedi à 14h30
Cet automne-hiver, deux thématiques de visites offrent la possibilité de découvrir l’histoire de l’art illustrée par les collections du musée. En septembre-octobre Eh ! bien dansez maintenant ouvre le bal par le thème du mouvement et de la danse en peinture et sculpture, puis en janvier-février L’invitation au voyage vous transporte de l’Italie à l’Orient.

Une heure / Une oeuvre

Conférences consacrées à une œuvre, un artiste ou encore une actualité du musée... Rendez-vous pour tous les curieux qui veulent en savoir plus.

Vendredi 21 septembre, 16h : Mlle Guimard, danseuse de l’Opéra sous l’Ancien Régime par Benoît Cailmail, directeur-adjoint du département de la Musique, BnF.

Marie-Madeleine Guimard (1743-1816) occupe une place incontournable dans le monde de l’Opéra au 18e siècle.La danse n’est pour autant pas l’unique raison qui contribue à la notoriété de la première danseuse. Sa vie galante a nourri dès ses débuts les gazettes en tous genres...



Samedi 22 septembre, 16h : Claude-Joseph Vernet : La Bergère des Alpes. À l’occasion de la publication du conte de Jean-François Marmontel, La Bergère des Alpes aux éditions de La Guêpine, illustré par le tableau de Joseph Vernet inspiré par ce conte et conservé au musée des Beaux-Arts, Sophie Join-Lambert présentera ce tableau, et des extraits du conte seront lus par les comédiens de l’Ensemble artistique du Centre Dramatique National de Tours.

Journées Charles Bordes

Vendredi 28 septembre, 19h, Galerie de Diane

L’église comme lieu de concert, par Fanny Gribenski, agrégée de musique et diplômée du Conservatoire de Paris en histoire de la musique et en esthétique, Research Scholar au Max Planck Institut für Wissenschaftsgeschichte de Berlin.
À l’époque moderne, la musique se pratique dans des espaces qui n’ont pas été construits initialement pour l’accueillir et qui remplissent de multiples fonctions (églises, tavernes, jardins, hôtels de ville). Art d’agrément, elle y fait l’objet d’une écoute distraite et se mêle aux bruits des conversations. Au tournant des 18e et 19e siècles, la musique acquiert un nouveau statut. Ce changement se manifeste en particulier par l’apparition de la forme concert et de lieux spécifiques où la musique se pratique indépendamment des cadres – religieux et politique notamment – dans lesquels elle s’inscrivait jusqu’alors.