> > Catalogues

Catalogues

Commandez un catalogue : contact : museebeauxarts-secratariat@ville-tours.fr

Martin de Tours, le rayonnement de la Cité

À l'occasion du 1700e anniversaire de la naissance de Martin de Tours (316-397) célébré en 2016, ce catalogue présente plus d'une centaine d'oeuvres provenant de prestigieuses collections nationales et internationales. Manuscrits, peintures, objets d'art, reliquaires, vitraux, tapisseries, dessins, estampes, sculptures, mobilier archéologique du IVe siècle au XIXe siècle retracent la vie et le rayonnement de ce personnage qui a profondément marqué l'histoire de Tours ainsi que sa culture, ses traditions et son développement urbain.
Un rayonnement qui a largement dépassé les frontières de l'Europe : dès le Ve siècle, le pèlerinage de Tours devient un des plus importants aux côtés de ceux de Rome puis de Saint-Jacques-de-Compostelle et ce saint cavalier, ascète, thaumaturge, défenseur de l'orthodoxie et évangélisateur s'affirme comme l'une des figures fondamentales de toute la Chrétienté.

Exposition organisée au musée des Beaux-Arts de Tours du 8 octobre 2016 au 8 janvier 2017, reconnue d'intérêt national par le ministère de la Culture et de la Communication / Direction générale des patrimoines / Service des musées de France, et bénéficie à ce titre d'un soutien financier exceptionnel de l'État.

SOMMAIRE :
1. Saint Martin, de Sabaria à Candes
2. La geste martinienne, la Charité et les miracles
3. Les hauts-lieux martiniens, en Poitou et en Touraine
4. Saint Martin source d'inspiration intellectuelle et artistique
5. Le renouveau du culte martinien au XIXe siècle
6. Sur les chemins de saint Martin

Éditions : SilvanaEditoriale
23 x 28 cm / 1,724 kg / 352 pages / 200 illustrations
Broché avec rabats

ISBN/EAN:9788836634118

Prix : 35 €

Voyages en Italie de Louis-François Cassas, 1756-1827

Voyages en Italie de Louis-François Cassas (1756-1827)

21 novembre 2015 au 22 février 2016

Cet artiste né au château d'Azay-le-Ferron est recherché par les plus grands collectionneurs, amateurs de dessins de la fin du siècle des Lumières.
L'exposition présente plus d'une centaine d'oeuvres de Cassas dont la plupart, prêtées pour la première fois, révèlent les étapes de ses pérégrinations de Turin à Trieste, en Toscane, en Sicile, en Campanie... et à Rome où l'artiste réside longuement grâce à ses mécènes, le duc de Chabot et le comte de Choiseul-Gouffier.

23 x 28 cm., 296 p., 150 illustrations

Broché avec rabats

ISBN/EAN:9788836631636
35,00 €

En savoir plus

Dans la Lumière de l'Impressionnisme. Edouard Debat-Ponsan

ÉPUISÉ

Edouard Debat-Ponsan (Toulouse, 1847 – Paris, 1913) connu pour sa carrière de peintre officiel et académique n’en reste pas moins un paysagiste délicat et un peintre de l’intime. Sa nombreuse production de scènes de plein air (paysanneries de son Languedoc natal, portraits familiaux à Paris, en Bretagne ou en Touraine…) et sa sensibilité à la lumière l’ont invité à se rapprocher des orientations impressionnistes. Avec l’exposition « Edouard Debat-Ponsan (1847-1913), dans la lumière de l’impressionnisme », le musée des Beaux-Arts de Tours souhaite rendre hommage à Edouard Debat-Ponsan et souligner cet aspect de la carrière du peintre, dont le petit-fils Olivier Debré (1920-1999) disait se sentir infiniment proche tout en reconnaissant la dette artistique qu’il avait envers lui.

Editions Mare & Martin / Ouvrage broché / 28 x 23 cm. / 221 p. / 1,005 kg / 32 €

Plus

François-André Vincent

François-André Vincent

18 octobre 2013 - 19 janvier 2014
Exposition reconnue d’Intérêt National

À l’occasion de la publication chez Arthena d’une importante monographie, incluant un catalogue raisonné, consacrée à François-André Vincent (1746-1816) par Jean-Pierre Cuzin, ancien conservateur général du département des peintures du musée du Louvre, le musée des Beaux-Arts de Tours et le musée Fabre de Montpellier Agglomération, qui conservent des oeuvres de cet artiste, s’associent pour organiser, en deux temps et deux lieux, d’octobre 2013 à mai 2014, la première exposition qui lui soit consacrée.
Les publications récentes ont en effet montré l’importance de François-André Vincent, aussi bien pour la peinture que pour le dessin. Ses oeuvres, entre deux mondes stylistiques, ont pu être confondues avec celles de Fragonard comme avec celles de David.

Jean-Pierre CUZIN
Format : 24 x 32 cm à la française
576 pages
735 illustrations, dont plus de 350 en couleurs
Catalogue édité par Arthena
Prix : 125 €

En savoir plus

Disegno et couleur. Dessins italiens et français du XVIe au XVIIIe siècle

Disegno et couleur. Dessins italiens et français du XVIe au XVIIIe siècle

17 mars au 27 mai 2013

Cette exposition présente un très bel ensemble réunissant 75 dessins italiens et français du XVIe au XVIIIe siècle, appartenant aux Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique à Bruxelles. La plupart des oeuvres sont inédites. Ces dessins, de grande qualité, ont été exécutés par des artistes de premier plan travaillant à Florence, à Bologne, à Rome, à Venise et associés à de grands projets de décorations comme le Palazzo Vecchio ou les salles du Vatican, tels Paolo Farinati, Giovanni Stradano, Federico Zuccari, Cesare Nebbia, Giovanni Domenico Tiepolo…. Sont également présentés des dessins d'artistes français rendus à Jean Cousin, Claude Déruet, Laurent de La Hyre, Antoine Watteau, Joseph Benoit Suvée.
En contrepoint, une sélection de 18 feuilles françaises et italiennes du XVI° au XVIII° siècle, issues des collections d'arts graphiques de Tours, est proposée au public. Parmi les oeuvres retenues, celles dites "phares", signées Fontana, Cousin, Vignon, Boucher, David, celles nouvellement attribuées ou inédites : Baglione, Bolzoni, Gois, Drouais...

Format : 28 x 23 cm, à la française
256 p.
98 reproductions couleur (56 en pleine page, 30 en ½ page)
Ed. Silvana

Prix : 34 €

En contrepoint de Disegno & Couleur
Dessins du musée des Beaux-Arts de Tours
Publication pour la collection du musée de Tours :
Format : 21 x 22 cm., 64 p.
Catalogue édité par Silvana, 16 €

En savoir plus

Tours 1500. Capitale des arts

Tours 1500. Capitale des arts

17 mars au 17 juin 2012

Exposition reconnue d’intérêt national

Le musée des Beaux-Arts consacre une exposition à l'art en Touraine entre Moyen-Age et Renaissance, célébrant, dans une dimension inédite, cette époque charnière que constitue les dernières années de son XVe s. L'activité artistique, foisonnante s'y nourrit de la cour et de la clientèle richissime.

Les historiens ont depuis longtemps mis en évidence les connexions entre le réseau parisien et celui de la cour établie dans la vallée de la Loire. Le mécénat artistique ligérien oscille entre tradition locale et nouveautés italiennes. L’exposition, au travers d’une sélection de panneaux peints, manuscrits enluminés, vitraux, sculptures, émaux, tapisseries, met en lumière une production exceptionnelle pour la première fois réunie et inaugure ainsi la première grande exposition exclusivement consacrée à l’intense floraison artistique de la pré-renaissance tourangelle.
Une attention toute particulière est portée sur les productions des peintres Jean Poyer, Jean Bourdichon et de leur entourage, sur celles du sculpteur Michel Colombe et des artistes de son atelier.

Commissariat scientifique :
Béatrice de Chancel-Bardelot, conservateur en chef, pensionnaire de l'INHA,Pascale Charron, maître de conférences à l'Université de Tours, Pierre-Gilles Girault, conservateur-adjoint du château et des musées de Blois, Jean-Marie Guillouet, maître de conférences, Université de Nantes, conseiller scientifique à l'INHA

Commissariat général :
Philippe Le Leyzour, conservateur général à la direction des Musées de France,
Guy du Chazaud, conservateur en chef des Antiquités et Objets d'art d'Indre-et-Loire,

Format : 23 x 28 cm, broché avec rabats

344 pages
Editeur : Somogy éditions d’art
Prix : 39€

Richelieu à Richelieu. Architecture et décors d’un château disparu

Richelieu à Richelieu. Architecture et décors d’un château disparu

12 mars au 13 juin 2011

Exposition reconnue d’intérêt national

Les musées des Beaux-Arts de Tours et d'Orléans, le musée municipal de Richelieu s’associent pour concevoir et organiser une exposition consacrée principalement aux décors et collections du cardinal de Richelieu, acquis et commandés pour l’ornement de son château familial en Touraine, reconstruit sur les plans de Jacques Lemercier dès 1631.
L’exposition se donne pour objectif de réunir les pièces les plus insignes de la collection de peintures, de sculptures et d’objets d’art afin de reconstituer les ensembles les plus prestigieux de ce château. Richelieu, l'un des plus grands collectionneurs de son temps, fit bâtir ou réaménager de nombreux châteaux : le Palais-Cardinal, Limours, Rueil, Saujon et Richelieu, le plus important de tous. Le manoir familial était une construction relativement modeste qu'il souhaita néanmoins conserver. Il ordonna à son architecte, Jacques Lemercier, d'englober le bâtiment ancien dans un vaste palais qui, achevé, fut considéré comme l'un des plus beaux d'Europe. Sa destruction presque totale au XIXe siècle ne laissa subsister que d'infimes vestiges.
Dans ce château qu'il ne vit jamais achevé, Richelieu eut soin de rassembler les chefs-d’oeuvre de sa collection de peintures et de sculptures.

Format : 28 x 23 cm. à la française, broché avec rabats

540 pages, 515 illustrations
Editeur : Silvana Editoriale
Prix : 49€70

Max Ernst. Le Jardin de la France

Max Ernst. Le jardin de la France

17 octobre 2009 au 18 janvier 2010

Après neuf années d'exil aux Etats-Unis et un bref passage à Paris, Max Ernst choisit de s'installer à Huismes en Touraine. Ici naît l'oeuvre de la dernière période de cet artiste majeur, reconnu comme l'un des plus importants pionniers de l'avant-garde internationale du XXe siècle. Un eoeuvre riche et singulière, indépendante des tendances abstraites de son époque. L'exposition et ce catalogue réunissent de nombreux tableaux, sculptures, collages, photographies, films et documents, dont certains inédits.

Format : 23 x 28 cm., broché avec rabats.
212 pages, 96 illustrations couleur

Silvana Editoriale
Pix : 28€40

Mantegna. La prédelle de San Zeno de Vérone

Mantegna. La prédelle de San Zeno de Vérone (1457-1459)

4 avril au 22 juin 2009

ÉPUISÉ

Pour la première fois depuis 1930, le musée du Louvre accepte, à titre exceptionnel, de prêter au musée des Beaux-Arts de Tours, son panneau d'Andrea Mantegna La Crucifixion pour permettre la reconstitution à Tours de la prédelle du retable de San Zeno de Vérone.
Cette oeuvre, une des réalisations les plus audacieuses et les plus complexes dans la carrière du jeune Mantegna à la veille de son départ pour la cour des Gonzague à Mantoue compte parmi les chefs-d’oeuvre de la peinture italienne de la première Renaissance.
L'exposition de Tours, centrée sur l'histoire de la prédelle et son caractère profondément novateur, permet de découvrir les dernières études radiographiques, menées sur ces panneaux, au Centre de Recherche et de Restauration des Musées de France, en particulier la découverte du dessin sous-jacent de Mantegna. Un ensemble pédagogique (photos, radios..) est réuni à cette occasion. L’exposition propose également un regard sur la fortune de la prédelle de Mantegna au XIXe et au XXe siècle à partir des collections du musée avec la présentation, en vis à vis, de la célèbre copie d'Edgar Degas Le Calvaire, du Triptyque de la Passion d'Achille Jacquet – cuivre et gravures – exécuté pour l'exposition universelle de 1900 et des deux films de Sarkis, hommage aux Mantegna de Tours, conçus à l'Atelier Calder à Saché en 1997-1998, et d'un prêt du Département des Arts graphiques du Louvre.

28 x 23 cm. à la française
71 p. 54 reproductions couleur
Silvana Editoriale. Prix : 15 €
Auteurs : Andrea De Marchi, Alessandro Del Puppo, Myriam Eveno, Annie Gilet, Elisabeth Ravaud, Christel Winling

La Volupté du goût. La peinture française au temps de Madame de Pompadour

La Volupté du goût. La peinture française au temps de Madame de Pompadour

11 octobre 2008 au 12 janvier 2009

Exposition reconnue d’intérêt national

Organisée dans le cadre des échanges franco-américains FRAME, et présentée à Tours du 11 octobre 2008 au 12 janvier 2009, puis à Portland du 7 février au 17 mai 2009, cette exposition réunit une soixantaine de tableaux majeurs d’artistes fameux tels Boucher, Chardin, Coypel, Fragonard, Greuze, Vanloo, H. Robert, Vernet , Vien prêtés par des musées prestigieux français et américains.
Elle se penche, ainsi que le montre l’important catalogue qui l’accompagne, sur les subtilités de l’évolution de la réception de l’art.
La volupté du goût revient sur un moment charnière de l’histoire de la peinture française, qui peut se lire comme le signe de l’émergence, au milieu du XVIIIe siècle, non seulement d’une discipline nouvelle, l’esthétique, mais plus encore comme l’accomplissement d’un esprit nouveau, celui des Lumières.


Prix : 29€40