> > Actu et événements

Actu et événements

Joseph-Benoît Suvée (1743-1807) de Bruges à Rome, un peintre face à David

21 octobre 2017 - 22 janvier 2018

Cette exposition se propose de mettre en lumière l’un des artistes majeurs de la fin du XVIIIe et début du XIXe s. Joseph-Benoît Suvée au travers d'une centaine d'oeuvres.

ExpositionsPeintures mythologiques, religieuses, d'histoires, notamment de très grands formats, dessins d'architecture, académiques, de paysages, illustrent le rôle de premier ordre que joua Suvée en France et en Belgique sur le développement d’un courant pictural novateur, le néoclassicisme.

En savoir plus

Expérience n°11. En deux temps.

Pour cette onzième Expérience les étudiants en Histoire de l’art de l’Université François-Rabelais de Tours proposent une exposition d’art contemporain au musée des Beaux-Arts, en collaboration avec le Fonds Régional d’Artb Contemporain (FRAC) de Poitou-Charentes et avec le soutien de la DRAC Centre-Val de Loire.

Expérience n°11, En deux temps traite des deux temps de l’œuvre, celui de sa création, celui de son exposition.

Œuvres de la collection du FRAC Poitou-Charentes : Jérôme Allavena, Martin Barré, Jérémie Bennequin, Louis Cordesse, Jean Degottex, Simon Hantaï, Paul McCarthy, Anita Molinero, Emile Savitry.

En savoir plus

ActualitésEn raison de travaux pour l'exposition Joseph-Benoît Suvée (1743 - 1807), de Bruges à Rome, un peintre face à David présentée du 21 octobre 2017 au 22 janvier 2018, la Salle Louis XIII, les Grand Salons Louis XV et la Galerie de Diane sont fermés à la visite. Les oeuvres de peinture française XVIIe s. et XVIIIe s. sont désormais présentées au rez-de-chaussée.

Primitifs italiens et l'Art en Touraine du Moyen-Âge à la Renaissance

ActualitésAprès plusieurs mois passés en réserve ou dans diverses salles du musée en raison des expositions temporaires présentées au rez-de-chaussée, les Primitifs italiens sont de retour dans les salles qui leur sont habituellement réservées. Ces espaces, entièrement repensés, forment un écrin remis à neuf pour l'une des plus belles collections françaises de Primitifs italiens.

Un nouvel accrochage est également proposé pour les salles consacrées à l'art en Touraine au Moyen-Âge et à la Renaissance. On sait que la présence du roi et de la cour dans notre région a entraîné à cette époque une véritable floraison artistique. Il n’en reste malheureusement que peu de témoignages en raison des destructions causées par les guerres de Religion, puis la Révolution française et la Seconde Guerre mondiale. Le musée des Beaux-Arts de Tours a néanmoins eu la chance de pouvoir enrichir ses collections au cours de la dernière décennie par l’acquisition de quatre œuvres exceptionnelles autour desquelles s’organisent les salles :

- en 2006, une Vierge de Pitié en tuffeau (fin du XVe siècle) provenant de Villeloin (Indre-et-Loire), classée Monument Historique et acquise avec l’aide du FRAM Centre ;

- en 2007, deux panneaux peints par Jean Bourdichon et son atelier, Christ bénissant et Vierge en oraison, classés Trésors Nationaux, entrés dans ses collections grâce au mécénat de PGA Motors ;

- en 2011, une Vierge à l’Enfant en albâtre, sculptée en Touraine vers 1520, achetée avec l’aide du FRAM Centre et de la Fondation Pays de France du Crédit Agricole.

Autour de ces chefs-d’œuvre se déploie un ensemble de sculptures appartenant aux collections du musée ou mises en dépôt par la Société archéologique de Touraine, ainsi que deux vitraux et un panneau peint.

ActualitésEnfin, une petite salle propose un saut dans le passé pour évoquer ce que fut le somptueux décor de la collégiale Saint-Martin aux XIe-XIIe siècles, autour d’une fresque représentant saint Florent, provenant de la Tour Charlemagne. Dans cet espace est exposée l’une des acquisitions les plus récentes du musée : une crosse pastorale en cuivre doré et émaillé, datant du XIIIe siècle, trouvée près de l’abbaye de Cormery, qui dépendait de l’abbaye Saint-Martin de Tours. Cette œuvre a fait l’objet d’une restauration qui lui a rendu tout son éclat.

Salles de peinture Hollandaise et Flamande

La rénovation des salles au premier étage, consacrées au XVIIe siècle, est achevée.

Désormais deux espaces sont dévolus aux collections flamandes et hollandaises dominées par les chefs-d’oeuvre de Rubens et de Rembrandt. La présentation de la Fuite en Egypte dans une nouvelle vitrine permet une meilleure appréciation de ce tableau si déterminant dans la carrière de l’artiste. Cet accrochage offre également aux visiteurs la redécouverte de peintures majeures sorties des réserves, notamment L’Enlèvement d’Hélène (1625) de Frans II Francken.

Actualités Actualités MBATours, cliché Eric GarinActualités

Actualités MBATours, cliché Eric Garin

Toutes les actualités

4 résultats sur 4